C’est en surfant sur Instagram que j’ai pris connaissance de la parution, sur Netflix, d’une nouvelle série : Atypical. Une série traitant d’un sujet singulier : l’autisme. Après avoir adoré 13 reasons why, je ne pouvais que me laisser tenter par une série abordant de nouveau thème « tabou ».

Synopsis : En quête d’amour et d’indépendance, Sam, un jeune autiste de 18 ans découvre les aléas du passage à l’âge adulte. À la fois drôle et douloureux, ce cheminement à la découverte de lui-même bouleverse toute sa famille dont les membres, confrontés aux changements qui affectent leur propre existence, se posent cette question fondamentale : que signifie être normal ?

Comme je vous disais plus haut, ce qui m’a avant tout interpellé dans la série Atypical c’est le fait qu’elle traite d’un sujet fort : l’autisme. En effet, dans cette série nous découvrons Sam, un jeune autiste de 18 ans pour qui la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Chaque son est amplifié, chaque sentiment est exacerbé… Sam est en âge de se poser des questions. C’est avec sa thérapeute, Julia, qu’il va aborder celle des filles et de la sexualité. Il part alors à la recherche de LA fille dont il pourrait tomber amoureux et va par la même occasion bouleverser la vie de toute sa famille.

La première saison de cette série comporte 8 épisodes d’une trentaine de minutes chacun. Un format parfait pour les repas, non ? 🙂 Cependant, un petit arrière gout de trop peu se fait ressentir… Oui, oui ! J’aurais tellement voulu qu’il y ai plus d’épisodes !

L’autisme est abordé de manière pragmatique à travers le vécu de Sam et de sa famille. Il n’est absolument pas tourné au ridicule, ce qui je dois l’avouer me faisait un peu peur. Ici, on a deux points de vue. Celui de Sam et celui des neuro-typiques qui l’entourent (sa famille). Si pour Sam rien n’est facile, et c’est très bien mis en avant dans la série, on se rend compte que pour l’entourage rien n’est aisé non plus et le « lâcher prise » encore moins.

L’acteur principal, Keir Gilchrist, est très bon dans son rôle et j’ai adoré retrouver Graham Rogers, Evan dans la série mais également déjà apparu dans Quantico sous le rôle Cakeb Haas. Pour le reste du casting, je dois avouer que je n’ai pas été emballée… Surtout par les acteurs interprétant les rôles de Julia et Zahid.

En résumé, je dirais que la série est originale. Le sujet fort qui y est traité la rend intéressante malgré un jeu d’acteurs moyen. C’est une série que je vous recommande bien volontiers si, comme moi, vous aviez aimé 13 reasons why ! Un mélange d’humour bien dosé, d’humanité, de courage et de simplicité. Encore une bonne proposition de Netflix ! 😉

Vous avez vu la série Atypical ? Qu’en avez vous pensé ? 🙂

Have a nice day !