Une lueur d’espoir est un roman dont j’attendais tout particulièrement la sortie. Une histoire qui promettait d’être à la fois touchante & différente des autres. La première version de la couverture m’avait séduite mais c’est le résumé en lui-même qui avait terminé de me convaincre. Ce roman a-t-il été à la hauteur de mes attentes ? S’agit-il d’un nouveau coup de coeur ?

Catherine Wright habite dans une petite ville. Elle est serveuse et s’occupe de sa fille de cinq ans. Une nuit, alors qu’elle rentre dans le brouillard, elle tombe sur une voiture encastrée dans un arbre. Elle intervient et parvient à sauver la vie d’un des occupants avant que le véhicule s’embrase. Elle ne saura que bien plus tard qui elle a sauvé : Brett Madden. La star de hockey, héros national.

Mais Catherine ne souhaite pas que son nom soit révélé. Jusqu’au jour où elle trouve l’homme qu’elle a sauvé devant sa porte. Il veut juste la remercier, mais il va bouleverser sa vie. L’amitié qu’ils ressentent l’un pour l’autre, dès les premiers mots échangés, se transforme peu à peu en quelque chose de plus profond qu’ils ne s’attendaient à ressentir.

Comment une super-star comme Brett Madden pourrait-il s’intéresser à une femme aussi normale que Catherine ? Combien de temps avant que cette étincelle qu’elle voit briller dans ses yeux ne s’éteigne ?

Une histoire surprenante…

D’après le résumé, je dois avouer que je ne m’attendais pas à ce que l’histoire débute ainsi… Une jeune étudiante encore mineure, éperdument éprise de son professeur d’art, avec qui elle entretient une relation interdite se retrouve au pied du mur lors de la découverte de cette idylle par sa mère. Catherine Wright voit alors sa vie virer au cauchemar. Elle devient une paria, face à ce professeur que tout le monde idéalise. Son lycée se retourne contre elle et la traite de trainée à tout bout de champ. Cath vit un véritable enfer et se brouille alors avec ses parents, en particulier avec sa mère qui est la cause de toute cette agitation. Cette histoire se déroule en 2010. Nous faisons ensuite un saut dans le temps, pour arriver en 2017 & découvrir Cath, sauvant des flammes un jeune homme 2 fois plus grand qu’elle. Si l’intrigue de 2017 était clairement explicite dans le résumé, l’histoire se déroulant en 2010 n’y figurait pas et m’a quelque peu surprise.

Des personnages attachants…

Le personnage pour qui j’ai éprouvé le plus d’affection est Brenna, la fille de Cath. Grâce à son caractère bien trempé & à ses questions plus inopinées les unes que les autres elle a réussi à démêler les situations les plus cocasses. Cette petite fille pleine de vie et de bonne humeur est une bouffée d’air frais pour ce roman. J’ai adoré voir la relation qu’elle entretenait avec son oncle Jack & avec Keith. En parlant de Keith, ce personnage m’a laissé sur ma fin. En effet, je ne comprends pas vraiment son revirement de situation… On sent, dès le départ qu’il en pince pour Cath & j’ai trouvé plutôt étrange qu’il la pousse dans les bras de Brett, sans nous donner aucune explication. Si j’ai parfois eu du mal avec les réactions de Cath, qui étaient un peu trop “frileuses” à mon gout, j’ai totalement adoré le personnage de Brett. Une super-star qui n’a pas la grosse tête & qui est des plus gentil, drôle et prévenant. Sa famille est à son image et sa quête de vérité m’a vraiment emballée !

Un rythme & des rebondissements perturbants…

Le début d’Une lueur d’espoir est relativement lent. L’intrigue met du temps à se mettre en place et c’est dommage d’avoir dû patienter autant avant une rencontre Brett/ Cath. A contrario, j’ai trouvé la fin plutôt rapide ! Avant les 2 derniers chapitres, je me suis même fait la réflexion que ça ne devait pas être un one shot, que ce n’était pas possible de terminer l’histoire en 2 chapitres… Eh bien, si. Même si la plume de l’autrice était très agréable, ce changement de rythme m’a quelque peu dérangé. De plus, la réaction de Brett à la fin m’a vraiment surprise ! Sachant que tout le long du livre il met un point d’honneur sur la “vérité”, je m’attendais à bien plus de rebondissements et j’ai été un peu déçue de voir qu’il “s’asseyait” si facilement sur ses principes. En revanche, j’ai aimé le fait que l’autrice aborde tous ces sujets dans son roman. Le professeur qui abuse de la crédulité de ses jeunes élèves, les élèves éprises de leur si fabuleux professeur, la mise sous les feux des projecteurs, la monoparentalité

MON AVIS, EN BREF ?

Une lueur d’espoir, est une bonne lecture. Une romance dont le rythme plutôt lent est déstabilisant mais qui n’enlève rien au charme de l’histoire. J’ai été prise dans cette romance qui traite de sujets originaux et si vous cherchez une New Romance sans trop de scènes “hot”, celle-ci vous plaira car elle est essentiellement axée sur l’histoire d’amour & de vie de Cath. Une lecture légère qui m’a tenu éveillé 3 soirs d’affilés ! 😉

 

Avez-vous lu Une lueur d’espoir ? Ce livre vous tente-t-il ?

 

Have a nice day !

Merci à toute l’équipe d’HugoRoman pour l’envoi de ce livre. 🙂