L’année dernière, une de mes bonnes résolutions consistait à terminer un maximum de sagas “en cours” afin de faire de la place pour de nouvelles lectures. J’ai parfaitement respecter ce contrat passé avec moi même puisque j’ai terminé : Phobos, Dublin Street, Phaenix, Off campus et bien d’autres. Cette semaine, je vous propose de découvrir mon avis sur cette dernière saga. Après avoir dévoré les tomes 1, 2 & 3 (avec une préférence pour Garrett & Dean :P), j’appréhendais le tome 4 axé sur Sabrina. Je dois malheureusement vous avouer que j’ai été déçue par ce dernier tome que j’ai lu en LC avec Céline (sa chronique est en ligne aujourd’hui aussi :P) et qui est loin d’être à la hauteur de la série… – Attention, article avec spoiler –

Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d’avocats du pays. Elle veut aller de l’avant et oublier son passé. Quand elle croise le beau Tucker, elle n’a à lui offrir qu’une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets. Mais tout va se compliquer
John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu’elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa. Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part. Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son cœur. Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

Dans The Goal, nous apprenons à découvrir deux personnages que nous avions rencontré dans les tomes précédents : Sabrina James, fille froide et très intelligente et John Tucker, membre de l’équipe de Hockey & bon vivant. Lors d’une soirée, Sabrina & Tucker se séduisent mutuellement et terminent ensemble. Si Tucker a un coup de foudre, Sabrina ne voit en lui que l’homme d’une seule nuit… Mais évidemment, lorsque l’on oubli de se protéger, il y a des risques ! Tucker, à force de persévérance et de belles actions va-t-il réussir à conquérir le coeur de Sabrina ? Comment les évènements vont-ils se dérouler ?

Des personnages parfaits et d’autres beaucoup moins…

Tucker est aussi attachant que Sabrina est désagréable ! Il est l’homme parfait, celui de toutes les situations. Il ne s’énerve pas pour un rien, sait ce qu’il veut et comprend les moindres désirs de S. avant même qu’elle ne les exprime. Il s’engage à fond dans la relation alors qu’elle est têtue, bornée et n’en fait qu’à sa tête ! Sa soi-disant intelligence ne lui permet pas de se rendre compte qu’elle est enceinte, elle répète sans arrêt la même chose et refuse de s’engager même quand Tuck est si parfait avec elle… Oui, ce personnage m’a royalement gonflé ! Ahah Ce n’est pas souvent, mais je n’ai ressenti aucune sympathie pour cette fille un peu trop hautaine à mon gout malgré son contexte familial particulier. Nana sa grand mère est antipathique à souhait & son beau père Ray est un vieux pervers détestable ! Les deux meilleures amies de S. sont elles, en revanche, rafraichissantes et j’ai beaucoup apprécié leurs réactions car même lorsqu’elles étaient d’un avis contraire à celui de Sabrina, elles la soutenait quoi qu’il advienne. Dites vous que même Dean que j’aime d’amour m’a un peu gonflé dans ce tome… Le comble ! ^^

Une chronologie perturbante…

La première chose qui m’a perturbé dans The Goal est le retour en arrière. En effet, chronologiquement parlant nous repartons dans le passé, à une époque ou Dean & Allie n’étaient pas encore ensemble… Au fur et à mesure du livre, nous comprenons pourquoi puisque l’autrice revient sur la disparition tragique de Beau Maxwell, dont le décès soudain m’avais fendu le coeur dans le tome 3. Cet épisode est très bien retranscrit ici puisque l’on comprend enfin les circonstances de sa disparition et nous pouvons vivre la scène très touchante de l’enterrement auquel n’avait pas assisté Dean dans le tome précédent. Nous pouvons également voir l’impact de cet évènement sur tous les personnages que nous aimons tant.

Des fautes de tous genres…

Autant habituellement ça ne va pas jusqu’à gâcher ma lecture autant ici… Je me demandais constamment quelle serait la prochaine erreur ! Je ne suis moi même pas irréprochable en matière d’orthographe et bien que les livres soient censés être relus et corrigés, qu’il reste une ou deux fautes ne me choque pas. Dans The Goal certains personnages ont vus leur noms être traduit comme Summer qui s’est soudainement appelé Été… “Été viendra l’hiver prochain”. Oui bien sûr… Des fautes de traduction, d’orthographe, des oublis de mots, des mots en trop… Il y avait de tout dans ce tome ! Pas un chapitre n’était intact… Quel dommage ! Et très sincèrement, par moment j’étais plus focalisée sur les erreurs que sur l’intrigue en elle même qui en soi n’est pas très captivante puisque quand vous avez lu le résumé, vous avez lu l’histoire…

Des questions restées sans réponses…

Malgré le peu de suspens de l’intrigue, j’ai été déçue de voir que certaines questions restaient tout de même sans réponse… Peut être auront-nous plus d’information dans les spins-off à venir mais en attendant, j’aimerais bien savoir si la si intelligente Sabrina a réussie son année à Harvard en conciliant vie de famille et étude. J’aurais aimé savoir ce que Nana avait fait de Ray après ce qu’il a essayé de faire…

MON AVIS, EN BREF ?

Malgré mon amour pour la saga Off Campus, j’ai été déçue par ce dernier opus qu’est The Goal. Une histoire sans suspens avec un personnage principal loin de faire l’unanimité. Des fautes qui viennent gâcher constamment la lecture et des questions sans réponses… Le seul point positif du tome aura été, pour moi, la rencontre avec Tucker ! Un personnage masculin qui vaut le détour et qui pourrait détrôner Garrett & Dean ! C’est donc avec un avis mitigé que je termine cette fabuleuse saga… J’espère que l’auteure saura me reconquérir avec la sortie du spin-off sur Summer & Fitzy ! 😀

 

Avez-vous lu la saga Off Campus ? The Goal ? Qu’en avez-vous pensé ?

 

Have a nice day !

Chroniques des tomes précédents : The Deal
Chroniques des tomes précédents : The Mistake
Chroniques des tomes précédents : The Score