Il y a des moments, ou le hasard fait bien les choses. J’avais envie d’une romance dans laquelle les personnages mettraient du temps à se tourner autour, plutôt que d’une romance ou ils passent tout de suite à l’acte… J’ai jeté mon dévolu sur The boy next door, dernier livre de Penelope Ward. Après avoir eu de bons échos de Step brother, qui est dans ma PàL depuis un moment, c’est avec une certaine attente que je me suis plongée dans ce livre pour découvrir la plume de l’auteure. 🙂

Amis…Et plus si affinités ?

Chelsea se remet difficilement de la rupture avec son copain, Elec, mais elle a bien l’intention de tourner la page lorsqu’elle déménage et s’installe dans un nouvel appartement à San Francisco. Quant à elle, elle poursuit son travail d’éducatrice dans un centre qui accueille des ados. Tout irait pour le mieux si elle n’avait pas un voisin très irritant, un certain Damien, qui a en plus deux chiens qui aboient toute la journée, qui la réveillent régulièrement. Impossible de s’entendre avec cet homme arrogant, qui ne veut faire aucun effort. Mais il n’est pas facile d’éviter celui qui vit juste à côté de chez soi, surtout qu’il n’est pas qu’un simple voisin mais également le propriétaire de l’immeuble ! Au fil de leurs rencontres, Chelsea découvre en Damien une personne différente de ce qu’elle pensait et elle commence à s’interroger sérieusement sur lui. Pourquoi a-t-il l’air si seul et semble refuser tout engagement ? Cette question devient de plus en plus importante quand Chelsea se rend compte qu’elle est en train de craquer pour Damien. Et si lui aussi tombe visiblement sous son charme, il garde une distance prudente avec elle qui l’inquiète. A-t-elle une chance de s’engager dans une liaison durable avec cet homme qui reste très mystérieux ?

Leur amitié naissante a-t-elle une chance d’évoluer vers une relation amoureuse ?

Un départ sur les chapeaux de roues…

J’ai été happée par cette histoire, dès les premières lignes. J’ai trouvé Chelsea attachante & ses réactions plutôt appropriées. Après s’être fait méchamment larguée, Chelsea est perdue et tente de se reconstruire petit à petit. Elle a l’impression qu’elle ne sortira jamais du gouffre dans lequel elle est tombée et se met à consulter des psys et autres. Des charlatans, en sommes. Puis, elle fait la connaissance de Damien son charmant voisin peintre qui possède 2 gros chiens. Damien a tout du preux chevalier parfait. Il est drôle, prévenant & j’ai beaucoup aimé sa vision de la vie. J’ai aimé voir la romance s’installer tout doucement & voir nos tourtereaux se tourner autour longtemps ! Ça faisait un moment que je n’avais pas lu une histoire d’amour essentiellement basée sur “l’avant” romance et j’ai apprécié lire toute cette première partie de l’histoire. J’ai ri plus d’une fois et ai été peinée également. Les personnages sont tous plus attachants les uns que les autres (sauf peut-être Elec & Jenna ! ^^).

Quelques longueurs…

Si la première partie a été tellement géniale que je me suis enfilée env. 150 pages en une soirée, je me suis un peu ennuyée dans la seconde. Je m’attendais à des choses différentes & pas à les voir se sauter dessus tout le temps. Le livre ne tournait plus qu’autour de leur envie de sexe partout & tout le temps. Alors, une ou deux scènes oui mais même si on ne rentrait pas dans les détails à chaque fois ça a fini par me lasser. Bien sûr, il y a également une autre chose qui est évoquée & c’est assez dommage, car je trouve que ça passe au second plan. Je n’ai pas ressenti suffisamment d’émotion pour Damien alors que c’est ce que je ressentais au début… La seconde moitié du livre n’était pas à la hauteur de la première, selon moi.

Une lecture agréable…

La plume de l’auteure était des plus agréables. Je n’ai pas été choquée par les fautes en tous genres dans ce roman & j’ai trouvé ça appréciable ! 🙂 L’histoire est fluide et se lit rapidement (surtout la première partie). J’ai vraiment beaucoup apprécié la fin de ce livre qui était loin d’être bâclée. Nous avons droit à une vraie fin, une jolie fin comme je les aime et ça, c’est un point positif. Pas d’alternance de points de vue dans The boy next door, mais ça n’a en rien entaché ma lecture, bien au contraire. Et puis, le prochain tome promet d’être sympathique si j’en crois la fin de celui-ci ! 😛

MON AVIS, EN BREF ?

The boy next door est une lecture agréable. Le jeu du chat et de la souris y est très prenant et la première partie du roman est palpitante. Quelques longueurs sont présentes dans la seconde moitié du livre, mais j’ai tout de même passé un très bon moment avec ce livre. Step brother m’attend dans ma PàL & j’ai hâte de me plonger dans cette lecture (même si je ne suis pas sûre d’apprécier Elec… ^^).

 

Avez-vous lu The boy next door ? Et Step brother ? Qu’en avez-vous pensé ?

 

Have a nice day !

Merci aux éditions HugoRoman pour l’envoi de ce livre. <3