J’ai découvert la plume de Penelope Ward il y a quelques temps, grâce à The boy next door…  & celle de Vi Keeland dans Ego Maniac. Quand j’ai vu que ces 2 autrices s’étaient réunies pour écrire My little lie, je n’ai pas pu résister. Même si je ne suis pas hyper fan de la couverture – soyons honnête ! 😛 – le résumé m’a plutôt emballé ! Alors… Top ou flop ? Je vous dis tout !

Lorsque l’ascenseur qu’il emprunte tombe en panne, Dexter Truitt est loin de se douter qu’il se retrouve coincé avec la journaliste avec qui il a rendez-vous. Bianca travaille pour un magazine financier et a été chargée de rédiger un article à propos de Dex, cet homme d’affaires mystérieux, méconnu du grand public. Alors que la conversation s’engage entre eux dans l’ascenseur immobilisé, Bianca ne fait pas mystère de son aversion pour les hommes de son genre : trop riches et privilégiés. Dex préfère alors lui cacher son identité et se faire passer pour un simple coursier. Mais un mensonge en appelle d’autres et il se retrouve rapidement dans une situation très épineuse. Il n’avait pas prévu qu’il partagerait une telle alchimie avec Bianca et que la vérité deviendrait si difficile à dévoiler. Dex est prêt à se battre pour ne pas perdre Bianca mais il ne sait pas encore que cela risque d’être plus compliqué qu’il ne le pensait.

De petits – gros – mensonges…

Dans My little lie, nous découvrons Bianca, une jeune & belle journaliste. En se rendant à un rendez-vous professionnel avec un riche homme d’affaire, elle se retrouve captive d’un ascenseur capricieux. Malheureusement pour elle, lorsque l’ascenseur se bloque, elle n’est pas seule à l’intérieur. Elle se retrouve donc dans le noir avec un jeune homme du nom de Jay. Cette proximité ainsi que leurs sous entendus les rapprochent et lorsque les portes s’ouvrent & qu’ils se voient pour la première fois : ça matche ! Ils se plaisent & décident de se donner rdv. Mais si tout s’arrêtait là, ce serait trop simple. En réalité, il s’avère que Jay est en réalité Dexter Truitt, le riche homme d’affaire que Bianca devait interviewer. L’intrigue est alors lancée… Premier mensonge.

Une surenchère permanente…

Le thème central du livre est le mensonge & je peux dire qu’il a été plutôt bien traité par les autrices. En effet, il n’est jamais pris à la légère malgré l’humour bien dosé des personnages pour aider à dédramatiser. Les conséquences parfois loufoques mais également bien plus sinistres et bouleversantes sont bien dépeintes. En revanche, même si le début du livre m’a plus & intrigué, j’ai assez vite déchanté. En effet, dans My little lie, nous sommes dans une surenchère permanente. Toujours plus. Toujours plus loin. Je pensais que l’histoire s’arrêterait après le premier mensonge mais non, loin de là. Même les familles s’en mêlent & cela devient un joyeux bordel, trop peu crédible à mon gout. On se croirait dans un épisode des feux de l’amour ! Ahah

MON AVIS, EN BREF ?

My little lie est un livre dans lequel le mensonge est roi. Une surenchère permanente rend l’histoire peu crédible & fini par lasser. Je n’ai malheureusement pas accroché à l’histoire autant que je l’aurais souhaité & me suis très vite détachée de tous ces mensonges & leurs conséquences, car le suspens est loin d’être à son comble.

Avez-vous lu My little lie ? Vous a-t-il plu ? 🙂

Have a nice day !

Merci aux éditions Hugo pour l’envoi. <3