Qui n’a jamais entendu parler de la saga Marked Men ? En ce moment, elle est partout sur les réseaux. Ce livre a atterrit dans ma PàL récemment grâce à mon amie Céline qui l’a dévoré plusieurs fois, me semble-t-il 😉 Vous pourrez retrouver sa chronique ici.

Lorsqu’elle était adolescente, les parents de Shaw Landon, richissimes, se sont peu occupés d’elle. Elle a alors trouvé refuge dans la famille Archer où elle était particulièrement proche de Remy, frère jumeau de Rule, aujourd’hui décédé dans un accident de voiture. Depuis elle est liée à cette famille, plus qu’à la sienne. Mais Shaw est depuis toujours secrètement amoureuse de Rule qui voit en elle une fille à papa, trop sérieuse et surtout la petite amie de son défunt frère. De plus tout les oppose : de nature rebelle et fêtard, il est tatoueur et tatoué, a des percings et les cheveux de toutes les couleurs. Avec son look classique, elle est sage et concentrée sur ses études de médecine.Mais parfois il suffit d’une jupe courte et de quelques cocktails pour que le regard que l’on porte sur quelqu’un change. Rule et Shaw tenteront de comprendre ce qu’ils ressentent et d’être ce que l’autre attend. Mais entre les traumatismes de leurs familles respectives, les habitudes de coureur de jupons de Rule et l’ex de Shaw qui la harcèle, ces deux-là auront bien du mal à se trouver. Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ?

Rule est le premier tome de la saga Marked Men écrite par Jay Crownover. Il s’agit d’une New Romance dont l’histoire se base sur une bande de potes possédant un salon de tatouage. Cette saga donne un nouveau souffle au genre puisqu’elle sort des zones de conforts de la plupart des auteurs. Elle nous présente un univers qui nous est peu connu et qui n’a jusque là pas été exploité. J’ai beaucoup apprécié découvrir l’univers du tatouage, même si certains clichés sont présents.

Dans Marked Men T1, nous partons à la rencontre de Rule, beau mâle alpha plein de tatouages et rebelle à souhait. Suite à un tragique évènement, Rule a « perdu » sa famille, ou du moins son affection. Il s’est forgé une carapace et ne fait plus aucun effort pour eux. Il enchaine les conquêtes, se teint les cheveux de toutes les couleurs… La seule constante dans sa vie est Shaw. Elle se pointe tous les dimanches matins pour venir sortir le joli petit cul de Rule du lit et le trainer de force au brunch familial. Shaw, qu’il pense être la petite amie de son jumeau disparu. Shaw, qu’il considère un peu comme sa soeur… Et si Shaw n’avait pas dit son dernier mot ?

L’histoire se lit rapidement et les chapitres courts lui donne un coté addictif. Les personnages sont également très attachants. Nous découvrons Shaw qui est issue d’une famille riche et qui ne s’entend pas du tout avec ses parents. Malgré ce cliché de la NR, Shaw est loin d’être un personnage lambda. On découvre une personnalité forte, loyale et loin d’être niaise. Elle n’hésite pas à mettre Rule face à ses démons et à lui dire ses 4 vérités sans jamais le juger. D’autres personnages quant à eux mon fort agacés comme « Le Polo« . Trop présent, trop pénible et dont la fin était tellement prévisible. Encore un cliché de la NR, ce qui est dommage. (Ou alors, c’est moi qui ai lu trop d’histoires sur le sujet dernièrement…^^). Cependant, ce cliché permet de soulever la question du harcèlement et de faire passer un message.

Après tout le bien que j’avais entendu de cette saga, je dois vous avouer que j’ai été déçue de trouver autant de clichés dans ce livre. Je m’attendais à une histoire novatrice, mais j’ai quand même passé un bon moment de lecture. Mesdames (et Messieurs, d’ailleurs!) je vous laisse Rule, moi je préfère Garrett ! Ahah

.

Have a good day !