Ce livre… Je l’ai choisi parmi les parutions Hugo sans réfléchir à 2 fois ! Invincible avait pour thème de fond : le rugby. Je n’avais encore jamais lu de livre dans lequel les personnages étaient des rugbymen & j’avais tellement adoré les hockeyeurs d’Off Campus, que je me suis laissée tenter ! Le fait que ce soit un livre écrit à 4 mains, dont 2 appartenant à un homme m’a aussi beaucoup intrigué & j’avais vraiment hâte de me plonger dans cette lecture ! 🙂

Quand votre monde s’effondre. Quand tout le monde vous tourne le dos. Quand votre corps est brisé. Il faut se relever. Il faut revenir. Et devenir invincible. Nick Renshaw est la pépite du rugby britannique. Malheureusement, il se blesse grièvement et sa carrière est menacée. Commence alors pour lui une descente aux enfers. Il se sent abandonné et trahi par ses proches, mais il veut se battre pour reprendre sa place. Le Dr Anna Scott est la seule personne qui peut aider Nick, elle a ses propres méthodes mais aussi ses lourds secrets. Quand le passé de Nick revient les hanter tous les deux, l’énigmatique docteur est plus vulnérable qu’elle n’y paraît. Brisée et trahie, la lutte pour survivre semble intolérable. Quant à Nick, retrouvera-t-il le chemin des terrains ? Qui cédera, qui se relèvera… qui restera invaincu ?

Une histoire de guerriers…

Dans Invincible, nous sommes en présence de Nick, un rugbyman talentueux & droit dont la vie va basculer suite à une blessure. Les évènements malencontreux vont s’enchainer pour lui &, même si sa réaction envers Molly – no spoil – parait franchement étrange vu le caractère gentil & respectueux de Nick, un accident peut vite arriver. Il tombe au plus bas & nous assistons à sa renaissance, tel un Phoenix. Il se passe la même chose pour Anna, psychologue du sport qui voit sa carrière se briser & à qui il arrive malheur après malheur. Anna sombre mais ne se laisse pas abattre non plus &, selon moi c’est ce qui fait la force de ce livre. Nos deux héros, aussi bien féminin que masculin voient leurs vies basculer du jour au lendemain & se montrent fort, relèvent la tête tel des guerriers qui resteront à jamais invaincus

Une intrigue qui sonne juste…

Invincible est une histoire qui mêle amour, désespoir, sport, renaissance… Une histoire de vie, en somme. L’intrigue sonne juste, nous ne sommes pas dans la surenchère permanente & ce qui arrive aux personnages pourrait arriver à n’importe qui. Aussi bien les personnages gentils & attentionnés que les garces manipulatrices & les médias sont décrits avec justesse & brio. J’ai apprécié que les auteurs montrent le coté néfaste des médias & les conséquences que de telles accusations peuvent avoir sur la vie de quelqu’un qui n’a rien demandé & rien à se reprocher. Quand le public vous juge coupable, c’est difficile de vous en sortir, votre réputation est ruinée…

Une histoire à la troisième personne…

Si j’ai beaucoup aimé l’histoire de fond & l’intrigue aussi bien amoureuse, que judiciaire & sportive, j’ai été quelque peu déconcertée par le choix de narration. Tout le livre, la narration est faite à la troisième personne du singulier & nous sommes à la fois dans les pensées d’Anna & de Nick. Je crois que j’aurais préféré qu’elle soit à la première personne, avec pourquoi pas une alternance de chapitre en fonction des points de vue, cela m’aurait permis de m’attacher davantage aux personnages. Je pense que le choix de la troisième personne a mis de la distance entre eux & moi, lectrice, ce qui fait que je n’ai pas accroché autant que j’aurais pu… De nombreuses erreurs sont également présentes dans ce livre & cela faisait un moment que je n’avais pas lu de roman Hugo (depuis The Goal, en fait) qui contenaient autant d’erreurs. Des 2005 au lieu de 2015… Des Brenda au lieu de Brendan, des votre à la place de vous, des mots qui manquent… Dommage !

Invincible de Stuart Reardon chez Hugo Roman.

MON AVIS, EN BREF ?

Invincible est une romance sur fond de rugby & de renaissance. Des personnages forts & humains en font un livre qui apporte une note d’espoir. L’utilisation de la troisième personne du singulier pour la narration est déroutante et créée un fossé entre le lecteur et les personnages, l’immersion est moins facile. Des erreurs de vocabulaire sont également à souligner dans ce livre (mots manquants, mauvaise chronologie, mauvais nom de personnage…), ce qui est dommage.

Avez-vous lu Invincible ? Vous tente-t-il ?

Have a nice day !

Merci aux éditions Hugo pour l’envoi. <3