Il y a quelque temps, je vous parlais des tomes 1 & 2 de la nouvelle saga d’Audrey Carlan : International Guy. J’ai plutôt bien accroché avec ces 2 premiers tomes et j’avais hâte de me plonger dans le troisième : Copenhague. Il me tardait de retrouver toute l’équipe d’IG et d’en apprendre plus sur eux. J’avais envie de voir évoluer la relation Parker & Skyler et j’espérais que, pour une fois, il ne sauterait pas sur tout ce qui bouge… Alors, ai-je été entendue ? 😛

Une nouvelle mission pour Parker Ellis : c’est auprès d’une famille royale qu’il va avoir à exercer ses talents. Fraîchement débarqué dans la capitale danoise, le jeune homme doit affronter un problème de taille : 2 sœurs, 1 prince héritier, 1 couronne. Comment apprivoiser une princesse qui ne veut pas devenir reine et pense ne pas en avoir les capacités, même si elle est très amoureuse du futur roi ? Et comment faire entendre à une autre que celui-ci ne l’aime pas ? Notre expert va devoir user de toute sa diplomatie.

De l’amour, encore & toujours…

Copenhague est un tome placé sous le signe de… L’amour ! 🙂 Tout d’abord, nous retrouvons notre cher Parker, qui cherche encore à comprendre ce qu’il ressent pour la belle Skyler. Les émotions contraires qu’il ressent lui font à la fois peur & le rendent heureux. Au fil du livre, il va ouvrir son cœur, avec de gros guillemets attention on parle de Parker tout de même ! Ahah C’est un point positif d’ailleurs, car je n’aurais pas franchement apprécié de le retrouver tout mielleux, ce n’est tellement pas lui. En parallèle, nous apprenons à découvrir Christina, une jolie et sulfureuse princesse qui tourne mal depuis peu. Elle a rompu avec le prince Sven, qui ferait tout ce qu’il peut pour la récupérer. Elle sort habillée de manière provocante et se soule alors que ce n’est pas son genre. L’amour de Sven m’a touché en plein cœur, l’autrice en a fait un prince qui assume pleinement son amour et qui n’est pas macho pour un sou. Il le crie haut et fort: il aime la princesse et il veut qu’elle revienne. Elle est son pilier. La relation entre l’assistante des garçons et Sir Mick m’a fait sourire plus d’une fois, même si j’ai hâte de voir ce que cela cache… Elle a su titiller ma curiosité ! 😛

De la simplicité dans les rebondissements…

La petite taille du roman fait que l’on ne peut pas s’embarquer dans des rebondissements très compliqués. En effet, ici les problèmes se résolvent assez rapidement et simplement. Si j’aurais reproché ce fait à un roman de 350 pages, je trouve qu’ici cela ne gène pas tant que ça. Sur 160 pages, on ne peut pas vraiment tergiverser et le parti pris de choisir des complications “simples” pour approfondir les personnages m’a plu. J’ai adoré retrouver Parker & Sky (beaucoup moins Sophie qui, je dois le dire, qui m’énerve un peu…), en apprendre un peu plus sur l’équipe d’IG et nous recentrer sur les membres permanents de l’histoire. L’histoire est aussi addictive que les précédentes et les scènes de sexes sont bien dosées, je n’ai pas eu à sauter de chapitre ! 😛

MON AVIS, EN BREF ?

Encore une fois, il s’agit d’une lecture légère parfaite pour cet été. Dans Copenhague, l’intrigue est simple et nous apprenons à découvrir nos personnages adorés plus en profondeur. Pour le moment, cette saga de petits romans me plait beaucoup & c’est avec impatience que j’attends la suite ! 😛

 

Avez-vous lu Copenhague ? Les premiers tomes d’International Guy ?

 

Have a nice day !

 

Merci aux éditions HugoRoman pour l’envoi de ce livre. <3