Après avoir connu une déception livresque avec le tome consacré à Bobby, j’avais dévoré le second tome de la saga Stand out basé sur Diego. C’est donc avec une certaine attente que je me suis plongée dans la lecture de Colin, le 3ème et dernier tome de cette saga. La lecture de ce tome m’a permis de me faire un avis définitif sur la saga et le style de l’auteure. Alors, verdict ?

Lorsque Colin rencontre Arava, il s’éprend de son corps et de sa liberté. Elle poursuit des études d’architecture, vit en coloc avec Sally qu’elle materne, s’aventure dans des jeux intrépides et semble affranchie des contraintes familiales et sociales. Tout le contraire du trop charmant Colin, que son entourage compare sans cesse à son frère Josh au point de l’empêcher de trouver sa propre voie. Commence alors entre eux une relation sensuelle qui semble les satisfaire. Sauf qu’Arava cache sa nudité à Colin, tout comme elle cache leur liaison à ses amis. Colin voudrait bien percer à jour le secret de cet interdit, mais rien n’y fait, le mystère s’épaissit. Pourtant, petit à petit, Arava entrouvre quelques portes de sa vie et Colin commence à se rendre compte qu’il ne sera pas aisé de lui faire avouer et accepter les stigmates de son douloureux passé. Comment faire comprendre à la fille qui est entrée dans son coeur que rien ne peut empêcher leur histoire ? Devra-t-il, comme le lui conseillent Mila et Sandre, révéler ses propres failles à Arava pour lui prouver sa confiance et la force de ses sentiments ?

Des personnages “trop”…

Dans toute la saga Stand out, j’ai souvent eu l’impression d’être dans la surenchère constante concernant les personnages. Je dois cependant souligner que cette impression s’est fortement fait ressentir dans ce tome-ci ! Nos deux personnages principaux sont “torturés”comme si une personne sans aucun problème n’était pas intéressante… Ils ont chacun leurs secrets et il faut toujours que celui de l’un soit plus “fort” que celui de l’autre. Si Colin est un gentil garçon qui se cherche, Arava ,elle, est farouche et réservée. Le duo fonctionne mais, parfois les révélations sont “trop” & l’immersion en est limitée. J’ai eu du mal à compatir avec ces personnages bien que le lourd secret de Colin m’ait touché, le mystère autour de celui d’Arava a finit par m’épuiser (surtout qu’au final on s’attend à “bien pire”…).

Une histoire addictive malgré tout…

En effet, si la surenchère constante m’a titillée à plusieurs reprises, je n’ai pas pu me résigner à poser ce livre et l’ait lu en une soirée. Commencé à 17h, terminé à 00h30. Un bon ratio, pour un livre d’environ 300 pages. L’auteure a su manier le suspens à la perfection (même si parfois elle en a fait des tonnes !) et ce livre est un véritable page-turner. Je reste cependant sur mon premier avis concernant le style de l’auteure qui est parfois trop direct à mon gout, mais c’est peut-être dû au format choisi et aux “seulement” 300 pages.

Une fin de saga brouillon…

Si l’histoire de Colin est d’Arava est plutôt sympa, j’ai parfois été perdu avec tous les personnages qui ont intégré ce tome & sont venu se rappeler à notre bon souvenir. Certains personnages secondaires (dont, honnêtement nous n’avions rien à faire) reviennent dans ce tome et nous avons même le droit de connaitre leur avenir dans l’épilogue. Surement un parti pris mais malheureusement, je n’y ai pas trouvé mon intérêt. C’est étrange, mais c’est en écrivant cette chronique que je me rends compte des points négatifs de ce roman. Comme je vous le disais, j’ai lu le livre d’une traite et ai passé un bon moment, pourtant avec le recul j’ai quelque peu le sentiment que trop de choses m’ont déplu.

MON AVIS, EN BREF ?

Malgré une histoire addictive et le côté “page-turner” du roman, la surenchère constante quant aux lourds passés des personnages est regrettable. J’aurais réellement aimé lire, pour une fois, une histoire sur des personnages “normaux”. L’auteure va droit au but (promis, rien à voir avec l’OM…^^) et son histoire manque parfois de longueurs et du jeu du chat & de la souris que j’aime tant. Au final, mon avis sur la saga en ressort plutôt mitigé. Ayant lu des avis très différents sur tous ces tomes, je ne peux que vous recommander de vous faire votre propre avis, tout en vous disant que mon tome préféré est bien évidemment celui sur Diego ! 😛

 

Avez-vous lu la saga Stand out ? Ce dernier tome sur Colin ? Comptez-vous lire la saga ?

 

Have a nice day !

.

Merci aux éditions HugoRoman pour l’envoi de ce roman. <3