Après avoir passé un bon moment en compagnie du premier tome de cette saga : Les promesses de l’été, il me tardait de me plonger dans ce second livre. A la grâce de l’automne est centré sur Juliet, une autre des sœurs Shakespeare. L’histoire de Juliet a-t-elle su me toucher ? Ce livre a-t-il été meilleur que le premier ?

Juliet Shakespeare en a sa claque de l’amour. Entre le développement de sa boutique de fleurs et son adorable fille qu’elle élève seule après une séparation houleuse avec son futur ex-mari, sa vie de femme est assez compliquée comme ça. Mais quand Ryan Sutherland, séduisant père célibataire d’un petit garçon, emménage dans la maison voisine, tout change. Malgré ses efforts pour l’ignorer, Juliet ne peut rien contre le magnétisme de son voisin, un Roméo décontracté qui suscite en elle des émotions irrépressibles. Ryan est photographe. Il n’est revenu dans sa ville natale du Maryland que pour quelques mois. Alors, à quoi bon tomber amoureux d’une femme qu’il devra rapidement quitter ? Mais c’est méconnaître Juliet, la mystérieuse et belle rouquine d’à côté. Et en elle, il se pourrait bien qu’il ait trouvé tout ce qu’il a jamais désiré au monde…

Des personnages attachants…

Dans A la grâce de l’automne, nous découvrons Juliet, la soeur Shakespeare expatriée loin des autres. Juliet est une jolie maman actuellement en plein divorce. Les choses sont compliquées avec son « futur ex-mari » qui se montre possessif & autoritaire envers elle. Juliet fait bonne figure, pour sa fille mais tout ceci la mine beaucoup & elle peine à sortir la tête de l’eau. Lorsqu’elle est convoquée par l’école de sa fille, elle ne s’attend pas à ce que sa vie bascule & pourtant… Elle va alors faire la rencontre de Ryan, un séduisant père célibataire qui s’avère être… Son voisin d’à coté ! 😛 Ryan à tout pour plaire & malgré une histoire familiale compliqué s’avère être un parfait chevalier blanc, encore faudrait-il que Juliet en ai besoin !

Une douce idylle…

Ce livre ne comporte pas de suspens, de drame à outrance ou que sais-je encore. Il s’agit bel et bien d’une douce romance, pas toujours aisée à vivre mais qui saura vous toucher par sa simplicité. Les ballades en bateau, le caractère « fort » de Juliet, le jeu du chat & de la souris, le fait qu’ils résistent pour leurs enfants… J’ai vraiment passé un très bon moment avec ce bouquin ! L’idylle entre nos deux tourtereaux est à la fois douce & rafraichissante.

Une plume visuelle…

Il ne m’est pas toujours facile de visualiser à quoi ressemblerait un lieu ou encore un personnage croisé au détour d’une page & pourtant, en refermant ce livre j’ai vraiment eu l’impression de terminer l’épisode d’une série. Je visualisais le fleuve Chesapeake, la cabane dans le jardin, Juliet & Ryan ou encore les soeurs Shakespeare & le mariage de Cesca… La plume de l’autrice est encore meilleure dans ce second tome & j’ai vraiment hâte de lire la suite.

MON AVIS, EN BREF ?

A la grâce de l’automne est un second tome qui a su se montrer à la hauteur ! Une idylle douce et simple, qui vous mettra du baume au coeur. Des personnages touchants & bienveillants, une plume des plus agréable pour un tome meilleur que le premier. J’ai passé un très bon moment avec ce livre, qui est un parfait roman « feel good ». De l’amour simple, beau et naturel.

Vous avez-lu A la grâce de l’automne ? La saga Shakespeare sisters vous tente-t-elle ?

Have a nice day !

Merci aux éditions Hugo pour l’envoi de ce roman. <3