Et je déclare la série d’articles consacrés aux animaux… Ouverte ! 😛 Si tu me suis sur Instagram, j’ai récemment adopté un petit bouvier bernois. Il s’agit d’une décision murement réfléchie & si ça t’intéresse, je pourrais te parler de la race plus en détail dans un autre article car non, je ne l’ai pas choisi « juste » pour son physique ! 😛 Les bouviers bernois sont donc, à l’âge adulte de grands & gros chiens qu’il faut savoir maitriser, c’est pourquoi aujourd’hui je vais te partager les 4 choses essentielles selon moi à apprendre le plus rapidement possible à ton chien (Bouvier ou non 😉 ). Il ne s’agit pas de tour ou de tricks, tel que le « donne la patte », le « assis » etc mais bien de choses essentielles & de limites qu’il faut tout de suite fixer à ton chiot, car il est futé le loulou & il va vouloir les tester tes limites, et vite ! 😛

Chiot bouvier bernois jouant.

Faire pipi dehors & « sur commande »

Nous avons eu la chance d’avoir un chiot élevé en famille, qui avait déjà apprit que faire ses besoins dehors était mieux. Du coup, nous avons juste eu à continuer de le féliciter dans l’effort. Il lui est arrivé & lui arrive encore de faire pipi à l’intérieur car à quasi 3 mois, son sphincter n’est pas encore tout à fait formé & donc il ne peut pas se retenir. Si la porte est fermée ou si on a joué un peu « trop fort », il lui arrive de s’oublier avant de pouvoir aller dehors. Si on le prend sur le fait on lui dit juste « non », on le met dehors et le félicite lorsqu’il reprend. Dès qu’il va dehors et fait ses besoins nous lui disons « Pipi c’est bien » et le félicitons +++. Ça peut paraitre bête mais ça fonctionne. Il assimile la commande « pipi » quand on va dehors & ça l’encourage à ne faire que dehors. Dès qu’on le sort, avec cette technique tu peux être sûr qu’il fait dans la minute & je t’assure que cet hiver lorsqu’il fera froid & moche, j’en serais ravie !

bouvier bernois

 

Ne pas mordiller

Les chiots mordillent absolument tout ce qu’ils trouvent & c’est bien normal puisqu’ils découvrent le monde grâce à ça. En revanche, nos mains & vêtement n’apprécient pas vraiment, c’est pourquoi il faut rapidement lui apprendre à ne pas nous mordre, nous. Et puis, plus tard ça pourrait également être utile d’avoir un chien de 60 kg qui ne te mord pas… Ahah Pour cela il existe différente techniques. Celle du jouet est celle qui a le moins bien marcher pour nous en revanche, lui dire non & partir en l’ignorant ça il n’a pas aimé & a vite compris. Lors de ses quarts d’heure de folie, il lui arrive encore de poser la dent sur nous (sans fermer la bouche) mais comme nous sommes exigeants, nous ne lâchons rien & même un coup de dent involontaire est réprimandé par le départ & la fin du jeu. Il faut qu’il soit conscient de son corps. Lorsqu’il a eu sa période ou il a voulu « tenter » quand même, il a été bien gentiment mis sur le dos avec le museau maintenu fermé (doucement) jusqu’à arrêt des mordillements & présences de léchouilles. La première fois ça a mis quelques dizaines de seconde, désormais si on en arrive à ce stade là en 2 secondes il se calme car il sait qu’il est allé trop loin. A aucun moment on ne lui cri dessus ou ne lui fait mal. Juste par ces quelques gestes cela à suffit à lui faire comprendre qu’il ne faut pas et que nous ne sommes pas comestibles ! Ahah

bernese mountain dog

Ne pas avoir peur en voiture

Lors des premiers trajets en voiture pour rejoindre la maison, notre chiot a été malade. Les chiens n’ayant pas comme nous, des problèmes d’oreilles internes, ils n’ont que très rarement un réel mal des transports. Il s’agit le plus souvent d’une peur de la voiture qui les pousse à faire leurs besoins ou à vomir. Si tu comptes emmener ton chien en voiture, il faut donc l’habituer très vite ! (Au pire, il faudra quand même l’emmener chez le véto donc ce serait quand même plus agréable pour tout le monde s’il n’est pas malade non ?). Pour ça rien de bien compliqué, sors avec ton chien et pose le à sa place dans la voiture. Installe toi au volant & ferme la porte. Attend 2 minutes, sans le féliciter, en faisant comme si tout était normal, descend le & allez vaquer à vos autres occupations. Fais ça sur 3-4 jours. Une fois qu’il ne gémit plus & à l’air à l’aise, fait la même chose mais met le contact. 2-3 minutes pas plus & pareil sur 3-4 jours. Dès que c’est ok pour lui, vas rouler un peu : le tour de la cour, du pâté de maisons puis au fil des jours vas de plus en plus loin. Et normalement, en 1 à 2 semaines ton loulou devrait être rassuré & tout content à l’idée de monter dans la voiture.

Être seul

Attention au phénomène de sur-attachement du chiot vis à vis de ses maitres. Alors oui, c’est sympa d’avoir un chien qui te fait énormément la fête quand tu rentres du travail mais ça veut surtout dire qu’il était vraiment mal en ton absence. Cela entraine une anxiété de séparation qu’il faut très vite contrôler si tu ne souhaites pas retrouver ta maison sens dessus dessous. Pour ça il y a des petites choses à mettre en place comme par exemple le faire dormir dans une pièce à part, rentrer et sortir d’une pièce dans lui prêter attention, lui interdire certaines pièces, entrer et sortir de chez toi (même quelques secondes) de manière tout à fait normale sans le regarder, lui donner des jouets d’occupation quand tu t’en vas etc. Ici, nous l’avons habitué à dormir seul. Il reste seul également de temps en temps alors ça peut être dehors lorsque nous sommes dedans ou l’inverse. En bas quand nous sommes en haut etc & lorsque l’on part au travail nous ne créons pas de « rituel » d’au revoir avec plein de câlins etc. On lui lance un Kong ou un autre jouet d’occupation & on part comme si de rien n’était. Alors oui, c’est dur de ne pas lui faire une petite caresse d’au revoir mais si lui le vit mieux ainsi, mon choix a été vite fait ! 🙂

Avec un autre chiot, je t’aurais surement dit la chose numéro 1 à apprendre est de ne pas sauter mais nous avons la chance d’avoir un loulou qui le fait très peu, pas sur les gens (en l’air donc) & uniquement lorsque l’on joue donc pour nous cela n’a pas été nécessaire. En revanche si tu remarques que ton chiot le fais naturellement, il faut vite lui mettre un stop. Car à l’âge adulte il pourra être dangereux pour toi & pour les autres. Pour ce faire dis lui simplement non d’un ton ferme lorsqu’il le fait & tourne lui le dos. S’il te contourne & le fait de nouveau recommence. Et recommence autant de fois que nécessaire. Ne le laisse pas gagner il faut que tu ais le dernier mot. 😉 Il finira par comprendre que sauter n’entraine aucune attention de ta part & ne lui apporte rien et donc, il ne le fera plus. Un exemple un peu différent mais ici, notre Loulou était sur-excité le matin lorsque nous nous réveillions. La première semaine, nous l’avons sciemment ignoré (même si ça n’a pas été facile, il était si mignon ^^) tant qu’il n’était pas calme et allongé. Une fois calme nous allions lui faire la fête. En une semaine, à peine, il a très vite fait le rapprochement que s’il était calme il avait des câlins alors que s’il était foufou il n’avait rien. Il a vite fait son choix & désormais il lui arrive de ne pas se lever du panier lorsque l’on se lève (et on le voit trépigner d’impatience allongé dans son panier que nous arrivions, c’est trop chou).

 

Avez vous ou avez vous eut un chiot ? Quels conseils donneriez vous ?

 

Have a nice day !